Zoom sur le substrat des stanhopeineae & co

Publié le par le mini



Depuis quelques temps je recentre ma culture sur des genres et espèces bien particulières tel que les stanhopeinae , catasetinae etc...

Certaines de ces plantes exigent un repos prononcé pour fleurir, d'autres quasiment rien.


                                                                                                      



         




Selon le substrat employé ces orchidées se développent plus ou moins rapidement....
Pourquoi ?


Il faut tout d'abord tenter de savoir d'ou proviennent ces orchidées, en général,  elles sont issues des forêts denses et chaudes d'Amérique centrale et du Sud sauf exception.
Le plus souvent elles sont épiphytes et poussent donc sur des branches d'arbres très très moussus.

On va alors tâcher de recréer au mieux leurs véritable subtrats en utilisant un mélange :




Pourquoi choisir ces 2 matériaux, tout simplement pour leur propriétés que vous pouvez retrouver en cliquant ci dessus !


-L'apport de billes d'argille dans le substrat va faire en sorte d'éviter que la sphaigne ne se tasse trop et n'asphyxie les racines!
-Elles apporteront aussi un point d'ancrage nécessaire aux racines.
-Enfin elles apporteront un drainage non négligeable.


Prenons le genre des stanhopea en exemple:
Vous devez le rempotez pour x raison.

-Préparez votre substrat : sphaigne filandreuse et billes d'argile gros calibres à tremper
-Préparez votre matériel : Panier ajouré , chainette de suspensions, ciseaux.

-Faites tremper votre sphaigne filandreuse au moins 3 heures avant le rempotage, pensez aussi à nettoyer vos billes d'argile.
Procédez au rempotage en mélangeant au préalable vos billes avec votre sphaigne, pour ma part je constitue ce mélange à hauteur de 50 % sphaigne et 50% billes.
Une fois ce rempotage fini, placez votre plante dans son milieu de culture et attendez jusqu'au nouvel arrosage et c'est là que ça devient intéressant:

Le genre stanhopea est soiffard, il sera donc comblé avec la sphaigne mais ce genre apprécie de courte périodes de repos lorsque le pseudo-bulbe est arrivé à maturité ce qui est parfaitement gérable avec la sphaigne.

Pour ma part sauf en été ou les températures avoisinent les 30°C voir plus je laisse la sphaigne du panier sècher complètement et ce sur 3 à 4 jours, cela provoque une mini période de repos aux pseudo-bulbes déja matures donc un stress hydrique qui amplifie l'induction florale !
Ce geste ne porte pas trop à conséquences sur les jeunes pousses qui sont en développement.

J'utilise ce mélange de substrat pour :

-stanhopea
-embreea
-clowesia
 
Pour les catasetum,polycycnis, cycnoches, gongora,etc..  en revanche je vais utiliser les même matériaux mais dans un mélange différent:

-sphaigne : 40%
-billes d'argiles : 60 %



Il faut du temps pour trouver le bon substrat ou le bon mélange.



article rédigé et publié  par Matthieu Boussicault le 04/07/2009.







Commenter cet article

Samia Nasr 07/07/2009 17:25